Haut lieu de l'Histoire française, le domaine créé par le Duc de Lesdiguières au tout début du Grand Siècle a connu de nombreuses mutations d'une résidence aristocratique au musée de la Révolution Française au cœur d'un jardin public en passant par une lieu de manufacture industrielle.

Le canal classique symétrique du XVIIè siècle a laissé place à un très bel exemple de jardin romantique, œuvre de l'architecte-paysagiste Châtelain, qui est aujourd'hui victime de son succès et des affres du temps.

Le projet consiste en la réfection des berges dont certaines ont reculé de plusieurs mètres en proposant une solution permettant de pérenniser une œuvre rare dont le matériau est principalement vivant.

Lieu
Domaine du Château de Vizille (38)

Maîtrise d'ouvrage
Conseil Départemental de l'Isère

Maîtrise d’œuvre
png mandataire, Verdi, Verdance
Cécile Travers, archéologue des jardins

Programme
Réfection des berges de la grande nappe d'eau et du canal de Vaulnaveys
Monument Historique Classé

Surface
1,5 Ha

Coût
Estimation en cours

Calendrier
Étude historique 2018
Fouilles archéologiques janvier 2020
Études en cours

lundi 20 janvier 2020

Lancement des sondages au Domaine de Vizille : dans le cadre de notre projet de réfection des berges du Domaine départemental de Vizille, les sondages archéologiques démarrent afin d’augmenter la connaissance historique sur les techniques employées pour la réalisation de la pièce d’eau.

vendredi 13 juillet 2018

L’atelier vient d’être désigné lauréat pour réaliser la réfection des berges du Domaine départemental de Vizille, parc de cent hectares au cœur duquel se dresse le château Lesdiguières construit au XVIIè siècle qui abrite aujourd’hui le musée de la Révolution française. Ce dernier, classé MH en 1862, fait face à un parc et un plan d’eau classés MH en 1991.